BIENVENUE A TERRA INCOGNITA ! 2 RUE REMY BELLEAU 28400 NOGENT-LE-ROTROU
BIENVENUE A TERRA INCOGNITA ! 2 RUE REMY BELLEAU 28400 NOGENT-LE-ROTROU
Panier 0

A paraître : lu et approuvé !

Avant de me plonger dans ce roman se passant au XVIIIè s. quen j'avais projeté de lire ce weekend,j'ai fait une excursion dans un SP qui m'a littéralement hypnotisée. Lu en moins de 2h, je me suis laissée dévorer par lui. En parler sans rien en dévoiler est bien difficile (mais cet art est un exercice auquel nos clients nous soumettent chaque jour, n'est-ce pas...).
C'est un récit à la première personne et au présent. La narratrice est sous le choc. Elle vient de se "livrer" au commissariat. Par ses yeux, on l'obserce "de l'intérieur" au gré de ses pensées, des flashs, de sa perceptions de "l'interrogatoire". On perquisitionne sa vie en direct. Et petit à petit... petit à petit on comprend ce dont il s'agit...
Aucune femme ne pourra rester insensible, indifférente.
La structure du texte, la densité de la plume...
sortie prévue le 24 mars prochain.
PITCH :
Elle a passé la nuit avec un homme et est venue se présenter à la police. Alors ce dimanche matin, au deuxième étage du commissariat, une enquête est en cours. L’haleine encore vive de trop de rhum coca, elle est interrogée par le Major, bourru et bienveillant, puis par Jeanne, aux avant-bras tatoués, et enfin par Carole qui vapote et humilie son collègue sans discontinuer.

Elle est expertisée psychologiquement, ses empreintes sont relevées, un avocat prépare déjà sa défense, ses amis lui tournent le dos, alors elle ne sait plus exactement. S’est-elle livrée à la police elle-même après avoir commis l’irréparable, cette nuit-là  ?

Inspiré de l’histoire de l’auteure, De mon plein gré est bref, haletant, vibrant au rythme d’une ritournelle de questions qui semblent autant d’accusations. Mathilde Forget dessine l’ambiguïté des mots, des situations et du regard social sur les agressions sexuelles à travers un objet littéraire étonnant, d’une grâce presque ludique. Il se lit comme une enquête et dévoile peu à peu la violence inouïe du drame et de la suspicion qui plane très souvent sur sa victime.

Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés