BIENVENUE A TERRA INCOGNITA ! 2 RUE REMY BELLEAU 28400 NOGENT-LE-ROTROU
BIENVENUE A TERRA INCOGNITA ! 2 RUE REMY BELLEAU 28400 NOGENT-LE-ROTROU
Panier 0

Le parfum des fleurs la nuit...

Termine (enfin) la lecture du court ouvrage de Slimani. J'avoue avoir traîné la patte, non à cause du livre mais parce que j'étais un peu débordée par ailleurs, ce qui le gâchait.
Le "roman" est court. Je mets des guillemets, car je ne sais trop si cela en est un. Ne voyez rien de péjoratif dans cette remarque. Du tout. Il est juste des textes qui ne sont ni ceci ni cela, une sorte d'entre-deux comme il y a des interlignes.
Par moments, le côté hâché du monologue m'a un peu gêné, mais comme je l'ai dit, ma lecture elle-même était hâchée par un surplus de travail , et je buttai souvent sur des pensées parasites qui venaient m'interpeler : eh ! elle exagère un peu avec ses longues citations d'auteurs, pour combler un texte si court... et voilà, un clignement d'yeux et je me remets en place toute seule. Mme Slimani sait y faire, elle sait comment. Ses mots, quand elle parle de l'écriture, sont justes. En tout cas, ils me parlent et résonnent dans ce qui reste de mon ancienne casquette d'auteure. Oui. Elle parle d'or, même si de temps en temps, on a envie de lui dire : eh oh ! miss ! tu n'as pas l'impression de prendre les autres de haut, juchée sur tes préoccupations d'écrivain en quête d'écriture ?
Mais nan...
Quand on vit cela de l'intérieur, on connait les angoisses, les silences, les reculades, les extases, les soifs...
C'est juste curieux de le lire... voilà tout.
Et le gabarit de ce livre est bien vu : il ne fallait pas plus, cela aurait été trop.

Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés